Vous êtes ici >>  Accueil > Course > Actualités course > GROL RACE 2018
 

A venir...

  • 4 février : Rollympiades
  • 4 mars : rando à Bordeaux
  • 22 avril : rando-grill
  • 29 avril : passage de roue
GROL RACE 2018
Grifouillé par Eric   ~  le 17 Juin 2018

La "Grol race" a eu lieu les 9 et 10 juin 2018. C'est une course exigeante de 24h sur la côte sauvage quiberonnaise dans une ambiance toujours très conviviale. Ils sont cools ces bretons !

Cette année c'est luxe et opulence : le Fox engage deux équipes, grâce aux renforts arrivés tout droit de Montendre. Un grand merci à Carine, Olga, Honora et Greg pour leur engagement.

Composition des équipes :
The Fox’s Women : Estelle (Capitaine), Pauline, Françoise, Carine, Olga et Honora,
The Fox’s Men : Cédric, Eric, Rodolphe, Gaël, Bruno et Grégory.
On ne mélange pas les torchons et les serviettes, cette année il n'y aura pas d'équipe mixte.

Le tracé du circuit est inchangé mais le temps à fait son œuvre : les racines grandissent, le gratton prospère, les fissures progressent... Avec les années le circuit devient de plus en plus technique et exigeant. Il va falloir la jouer fine pour naviguer entre ces zones difficiles. En revanche, ce qui ne change pas, c'est la splendeur de cette zone naturelle protégée. C'est un terrain de jeux incroyable pour une course de roller.

Au niveau météo, les prévisionnistes sont formels : le temps sera incertain... Ils nous promettent des orages (ou pas), de la grêle (ou pas), du soleil (ou pas). Le Morbihan est en vigilance orange, mais le caractère insulaire de la presqu’île lui permet de bénéficier d'un micro-climat plus clément.

Nous arrivons sur zone à 11h et tout commence par une énigme. C’est étrange car nous n’avons pas croisé de vieux en haut d’une tour. "Comment faire tenir 2 tivolis de 3m x 3m dans un espace de 5m sur 2m ?". Heureusement, Rodolphe qui a le compas dans l’œil, nous a trouvé la solution ! Ça sert d’avoir fait du Tetris pendant toute sa jeunesse.

Fox à la Grol race 2018
Les 2 équipes au complet sous les tivolis

C'est à 15h, sous un beau soleil breton que le départ est donné. Le temps est chaud, presque trop chaud. Les premiers tours sont éprouvants. Honneur aux Montendrais et aux Montendraises : Grégory et Honora prennent le départ de la compétition. Ils roulent ensemble, comme des balles. C'est beau la complicité d'un père avec sa fille, animés par la même passion...

Le premier groupe de l'équipe homme (Cédric, Greg et Eric), démarre sur les chapeaux de roue et se classe 8ème au scratch / 159 équipes ! Vont-ils tenir ce train d'enfer ? (si oui, pas de doute, ils vont subir un contrôle anti-dopage en fin de compétition).

En fin d'après-midi, une brise thermique se met en place. Pour le dire plus clairement : le vent se lève. Alors on rase le bitume et on cherche à prendre des trains. Le vent disparaîtra comme par magie avec le coucher du soleil.

A la nuit tombante, la grolette (alcool local) coule à flot et l'orchestre de Jazz est sur scène... Toujours au top l'organisation. Cette année nos tivolis donnent côté scène et non côté piste alors on profite du spectacle. La course passe en mode nuit, allumez les frontales...

Au petit matin, la presqu’île est sous le crachin mais le sol reste sec. C'est marée basse, la lande bretonne est calme et apaisée. Il n'y a pas de vent. Le petit déjeuner est égayé par sa délicieuse confiture artisanale "pommes au caramel beurre salé", qui à elle seule justifie le déplacement.

La fin de course sera placée sous le signe de l'eau. Elle sera ponctuée d'averses répétées... qui vont rendre la chaussée glissante. Il faudra être vigilant jusqu’à la fin de la course pour éviter la chute...

Bilan :
L'équipe « The Fox’s Women » termine 4ème de sa catégorie (/6) avec 184 tours achevés, soit 496 km parcourus. Honora boucle le meilleur tour en 5’43.
L'équipe « The Fox’s Men » termine 15ème de sa catégorie (/69) avec 207 tours achevés, soit 558km parcourus. Greg boucle le meilleur tour en 5’35.

Boulet d'or : cette année, la grosse nouveauté c’est que tout le monde a une puce. Alors du coup il n’y a pas eu de tour à vide ou de cafouillage en zone de relais. Du coup pas grand chose à signaler à part le *** photographe qui a taclé Estelle lors de son dernier passage de relais.
(*** noms d’oiseaux employés par Estelle, que nous n’allons pas rapporter afin de ne pas choquer le lecteur).

Bonus : un peu d'histoire, avec les 4 combinaisons du club réunies, de gauche à droite du modèle le plus ancien au plus récent (on parle des combinaisons, pas de celles et ceux qui sont dedans, quoi qu'en terme d'ancienneté dans le club, ça marche aussi...). On ne l'a même pas fait exprès, on s'en est rendu compte sur place. Bientôt le 5ème modèle qui va déchirer sa race :D

Fox 4 combis

Fox 4 combis dos

D'autres photos dans la galerie.