Vous êtes ici >>  Accueil > Course > Actualités course > Marathon de Berlin 2018
 

A venir...

  • 4 février : Rollympiades
  • 4 mars : rando à Bordeaux
  • 22 avril : rando-grill
  • 29 avril : passage de roue
Marathon de Berlin 2018
Grifouillé par kyungjin   ~  le 23 Septembre 2018

Un petit résumé en texte et en images, avec des gribouillis faits dans l'avion sur les encarts publicitaires...

dessin

La délégation du Fox pour ce premier déplacement au marathon de Berlin est forte de 11 personnes + 1 invitée.
9 coureurs : Cécile, Estelle, Francisca, Françoise, Pauline, Benoît, Cédric, Rodolphe + Carine "tache verte" du club de Montendre, toujours là pour se taper l'incruste.
3 accompagnants : Marylène, Véronique et Olivier.
Finalement Francisca se transformera en accompagnante, jugeant plus raisonnable pour elle de ne pas tenter les 42km cette fois-ci.
Vendredi 14 septembre, 7h30 du matin, 1er défi : remplir les valises, mais pas trop...

dessin

Ensuite trajet routier jusqu'à l'aéroport de Mérignac.

dessin


2ème défi : garer un minibus de 2m de haut dans le parking réservé en ligne et qui s'avère limité à 1,90m.

dessin

 

En vrai nous ne relèverons pas ce défi, on repart pour un tour pour changer d'emplacement. Heureusement que maman Estelle nous avait fait partir largement en avance.

photo
La délégation Fox à l'aéroport de Mérignac

 

Petit stress au décollage pour Françoise dont c'est le baptême de l'air.

dessin

 

Mais une chanson d'anniversaire plus tard ça ira déjà mieux. Nous nous rendons compte que sont présents dans l'avion 5 membres (soit la moitié) du conseil d'administration du club dont le président, la vice-présidente et le secrétaire. Heureusement aucun concurrent du Fox n'aura eu l'idée d'une attaque aérienne... Le voyage se déroule sans encombre.

dessin

 

Après l'atterrissage, 3ème défi : apprivoiser le réseau de transports en commun Berlinois. Francisca "Google traduction" nous aide dans les échanges avec l'agent d'accueil.
Nous débarquons à l'hôtel où on ne sait pas trop en quelle langue s'adresser à la réceptionniste qui de toute façon a l'air de ne rien comprendre. Faire payer chacun la moitié d'une chambre pour 2 lui paraît être une tâche extrêmement compliquée.


Le Fox arrive en force à l'hôtel

 

5 d'entre nous vont faire une petite balade pour trouver un petit cadeau souvenir pour Françoise, et retombent en enfance au détour d'une boutique Lego.

photo

 

Nous allons chercher les dossards dans le très soviétiquement monumental ancien aéroport de Berlin Est. Un bâtiment qui en impose !

dessin

 

Ensuite vient le 4ème défi : prendre un métro bondé en restant groupé à 12, dont une claustrophobe.

dessin

 

Défi relevé, un resto italien (faut manger des pâtes !) avec chanson d'anniversaire et paquet cadeau pour Françoise et dodo !


Samedi : réveil tôt pour avoir le temps de faire les touristes.

dessin

Petit déjeuner copieux (on est en Allemagne hein), puis on va faire un tour au Reichstag en passant par la porte de Brandebourg et le mémorial de l'holocauste. Evidemment on ne résiste pas à la prise de poses acrobatiques entre les stèles en béton.

dessin

 

Après un détour par une chocolaterie repérée bien avant le départ, et qui a la particularité de proposer de créer sa propre tablette, les coureurs rejoignent l'hôtel pour se préparer tandis que les accompagnants restent manger en ville.

dessin

 

Début d'après-midi, les coureurs entrent dans la zone départ tandis que les autres continuent sur leur lancée touristique. Nous sommes impressionnés par l'organisation sans failles de cet énorme événement. A 15h29 les cloches de "Hells bells" retentissent pour entamer le compte à rebours de la première vague : les élites féminines. Le coup de feu claque à 15h30 tapantes, c'est parti !


Le départ de la première vague. On ne voit rien, on est tout au fond ^^ Mais on a le son :)


Nous partons dans la sixième et dernière vague. C'est qu'il faut faire partir environ 4500 personnes en tout !


photo
L'équipe Fox juste avant le départ, avec une tache verte à droite ;p

 

Le parcours est très roulant, le revêtement parfait, ça va vite. Nos Renards arriveront entre 1h40 et 2h10 plus tard. Tous les coureurs recevront à l'arrivée une médaille que Rodolphe ne quittera plus !

dessin


Malheureusement Cécile fera une chute sans grande gravité mais qui la sonnera suffisamment pour la contraindre à arrêter.


Le samedi soir, 5ème défi qui ne sera pas gagné : trouver un programme de soirée qui conviennent à 12 personnes très différentes... Nous nous éloignons un peu du centre-ville pour aller manger dans le Kreuzberg. Et à nouveau un petit cadeau pour Françoise qui devrait se souvenir de cet anniversaire ! Estelle, Pauline, Benoît et Cédric prolongent la soirée pour aller boire un verre. Avec de l'herbe. De la vraie herbe. Verte. Qui sent la pelouse. Car sans aucune notion de ce que ça veut dire ils commandent chacun un "weizengraßschorle". Ils apprendront après que c'est de l'herbe à blé et qu'ils ont bu une boisson détox...


Dimanche, le groupe s'éparpille, certains se lèvent tôt soit pour aller voir le départ du marathon course à pied, soit pour faire du tourisme avant d'aller en avance à l'aéroport pour l'enregistrement de notre valise en soute (car il a fallu une grosse valise commune en soute, souvenez-vous du 1er défi). Les plus fainéants se baladeront aussi, mais plus tard, et arriveront pile dans les temps pour l'embarquement. Benoît et Cédric ne repartiront pas sans avoir goûté une fameuse Curry Wurst.
Avant de monter dans l'avion, gros coup d'angoisse par la question : "qui a la clé du minibus ?". Nous partons sans avoir la réponse, en espérant qu'elle soit dans le minibus, et le minibus toujours sur le parking.
Arrivés à Mérignac, Estelle et Cédric foncent vérifier cela, et retrouvent bien le minibus, avec sa clé.

photo
Et le boulet d'or est décerné à...

Ouf, nous pouvons rentrer à Angoulême pour conclure ce fabuleux week-end fort en émotions.


Les performances de nos renards :
Cédric : 1h39'44
Pauline : 1h40'52
Benoît : 1h44'59
Estelle : 1h49'13
Carine (de Montendre): 1h53'21
Françoise : 2h02'17
Rodolphe : 2h11'24

Plein de photos dans la galerie.